Pourquoi et comment l'écriture est-elle née ?

21/07/2021
Ecriture cunéiforme
Ecriture cunéiforme

Pour les contemporains que nous sommes, le simple fait d'aligner des lettres pour former des mots semble un mode de communication normal.

Mais si de nos jours l'écrit tel qu'on le connaît fait partie de notre quotidien, cela n'a pas toujours été le cas...

La rédactrice en moi est venue naturellement vers l'expression écrite pour débuter ma série d'articles...

Mais pas n'importe laquelle, car aujourd'hui je vous raconte les raisons de la naissance de l'écriture et ce qui s'en est suivi.

On y va ?

Avant de tenir un stylo pour coucher des formes sur du papier, un long chemin a été parcouru par l'Homme et cela se compte en millénaires.

Installez-vous confortablement, je vous emmène faire un bon dans le passé !


Pourquoi l'Homme s'est-il mis à écrire ?


Tout commence en Mésopotamie vers 3400 ans avant Jésus-Christ.

Jusque-là, les hommes procèdent à des échanges commerciaux exclusivement à l'oral.

Alors que l'invention de la roue connaît un grand succès, le commerce prend de l'ampleur.

Et même si l'être humain est un excellent marchand, sa capacité de mémorisation atteint ses limites.

Il lui faut donc trouver un moyen de faciliter l'administration et la comptabilité de ses transactions commerciales.

Pour cela, nos ancêtres redoublent de génie en communiquant autrement.

Leur tout premier support est une tablette d'argile humide sur laquelle ils dessinent des objets, des animaux, des personnages puis la laissent sécher afin de conserver leur message.

Ce système imaginé par les Sumériens (peuple de Sumer, au sud de l'Irak actuel) est composé d'un millier de pictogrammes.

Ensuite, afin de nourrir le projet de traduire tous les mots par des sons, les pictogrammes sont remplacés par des symboles puis par une écriture « en forme de coins ».

Celle-ci permet réellement de raconter des histoires à l'écrit.

L'écriture cunéiforme est née.

C'est donc pour garder une trace des évènements que l'Homme invente l'écriture.

Bien plus fiable, cette méthode d'échange préserve la mémoire de l'humanité intacte.

Nous assistons là à une révolution de notre langage.

Une page se tourne, la Préhistoire laisse alors place à l'Histoire.

Entre la fin du IVe millénaire et le début de notre ère, ce système graphique reste longtemps unique aux peuples du Proche-Orient ancien.

L'écriture évolue au fil des époques et des régions du monde pour passer au système alphabétique que l'on connaît aujourd'hui.

En français, nous utilisons l'alphabet latin dont les premiers textes datent du VIe siècle av. J.C.

Bien entendu, il existe d'autres alphabets maniés avec brio dans d'autres contrées.

Mais pour le cours d'histoire, je m'arrête ici !

Toutefois, si vous voulez en découvrir davantage sur l'évolution de l'écriture et l'héritage laissé par nos ancêtres, je vous conseille le livre de Michel Renouard :

« Naissance des écritures » paru en 2015 aux éditions Ouest France.

Cet ouvrage décrit d'une façon claire et concise le maniement de l'écriture à travers le temps.


Aujourd'hui, nous aimons à penser que nos écrits laissent une empreinte de notre passage sur Terre.

Comme pour nos aïeuls, ils servent à étendre notre mémoire.

Et les multiples supports dont nous disposons pour y contribuer facilitent cette démarche.

Car une chose est certaine, l'écriture fait partie intégrante de notre mode de communication.

Pour autant, elle n'est pas figée, elle évolue constamment.

Alors qui sait ce qu'elle nous réserve dans les prochains millénaires ?

A notre échelle, nous sommes bien incapables de le savoir, tâchons seulement de continuer à exister à travers notre plume...

© 2022 lvlredaction
Optimisé par Webnode
Créez votre site web gratuitement !