Quel est le pouvoir de la photographie quand on la contemple ?

24/12/2021
Crédit photo An Lalemant
Crédit photo An Lalemant

Aujourd'hui, on ne débat plus sur le fait de considérer la photographie comme un art à part entière.

Des clichés faisant le tour du monde l'ont prouvé maintes fois.

La discussion se tourne plutôt autour de l'étiquette que l'on colle sur cette discipline selon sa fonction et ce que dégage l'image.

En effet, on peut l'observer dans deux grandes catégories : le 3e art et le 7e art, respectivement appelés arts médiatiques et arts visuels.

La photographie peut être considérée comme documentaire ou artistique.

Mais au lieu de vouloir la faire rentrer dans une case, intéressons-nous plutôt à son pouvoir. Car oui, quand nous la contemplons, la photographie en exerce bel et bien un sur nous.

Lequel est-il ? Nous allons le découvrir dans les prochaines lignes.

Le contexte dans lequel la photo a été prise, a une importance capitale sur le message qu'elle veut délivrer.

Quelle soit dans le cadre d'un reportage ou dans une démarche purement artistique, son point commun reste à coup sûr la communication.

Dans cette optique, la photographie a plusieurs objectifs comme, celui de convaincre.

Sur la couverture d'un livre, d'un magazine ou sur tout autre support publicitaire, l'image mise en avant, touche la personne qui l'observe, bien avant les autres moyens d'expressions.

Le cliché figé dans le temps est perçu de manière très rapide et permet ainsi d'avoir un impact instantané.

À travers l'œil de son observateur, la photo provoque en un temps record une réflexion ou de la curiosité. À terme, elle peut être amenée à provoquer une réaction d'achat.

Afin d'illustrer des propos, la photo peut exposer un point de vue assumé. C'est un très bon moyen d'argumenter sur un thème précis et de rallier ainsi à sa cause ses destinataires.

On peut alors dire qu'elle a un pouvoir de persuasion. Mais serait-ce le seul ?

Le photographe exprime à travers son objectif les sentiments qu'il a au fond de lui. En effet, il exerce son activité en transposant en image ce qui l'anime. Des moments furtifs sont immortalisés pour en faire des créations uniques.

C'est une forme d'exutoire qui lui permet d'échanger sur sa vision de la vie avec d'autres personnes.

En la partageant ainsi, il raconte l'histoire de ses clichés. Le jeu des ombres et des lumières, les couleurs, les traits, les mouvements suggérés remplacent alors les mots pour conter ce que l'on observe.

Qui n'a jamais été mal à l'aise ou subjugué par la vue d'un paysage, face à l'expression d'un visage ou par l'attitude d'un animal prise sur le vif ?

L'émotion provoquée est parfois si forte que l'on se perdrait durant des heures dans la contemplation d'une photographie et imaginer tout un tas d'histoires autour de celle-ci.

On peut donc considérer qu'elle possède un pouvoir suggestif.

On en conclut qu'en se confrontant au point de vue du photographe, l'observateur éprouve divers sentiments.

Un cliché est un moyen d'expression très impactant. Il déclenche des interactions entre les individus et peut même être amené à changer le regard de certains sur la vie.

Quant à dire qu'une image vaut mille mots... Le débat reste ouvert !

À vous de vous laisser aller maintenant... que ressentez-vous à la vue de ce cliché ?

« Perfection is achieved, not when there is nothing more to add, but when there is nothing left to take away. »

An LALEMANT Photography

Lifestyle, Editorial, Weddings & Storytelling photographer



© 2022 lvlredaction
Optimisé par Webnode
Créez votre site web gratuitement !